09 84 56 95 95

Thérapie Adultes

« C’est la relation thérapeutique qui soigne. Il n’y a pas de vérité plus grande en psychothérapie »

Yrvin Yalom.

Une croyance collective dominante dans notre société est que la psychothérapie est pour les gens dits “fou”. Il n’en est rien

Pierre Canouï (psychiatre et psychopraticien) donne la définition suivante de la psychothérapie : « la psychothérapie a pour objectif de soulager par l’esprit des souffrances psychiques autant que physiques en utilisant des moyens psychologiques. »

Une des grandes difficultés pour les patients est quelle méthode de psychothérapie choisir ? Il semblerait que la liste exhaustive de ces méthodes dépasse aujourd’hui largement les 400 officiellement déclarées et si l’on regarde les méta-analyses des recherches sur leur efficacité, le résultat est qu’aucune méthode n’est nettement supérieure aux autres et que la psychothérapie ça marche vraiment !!!

« Les qualités personnelles du thérapeute sont beaucoup plus importantes que l’école à laquelle il appartient »

Juan-David Nasio.

Dans l’exercice de mon métier de psychopraticien, je mets en place un cadre sécurisant, fiable et souple. Je porte une attention soutenue à la qualité de la relation, et je reste disponible pour qu’un dialogue émotionnel soit possible. Je m’inscris de façon continue dans notre échange pour explorer les fluctuations relationnelles voire les ruptures, j’y donne sens et restaure l’alliance de travail en suscitant la participation engagée et active du patient.

Je m’engage dans un processus permanent de conscience réflexive de soi, en interaction avec le patient.

Bien au delà de ses diplômes et de son cadre de référence, c’est bien les qualités personnelles du psychothérapeute qui deviennent la considération la plus importante, elles participent à la création de l’alliance thérapeutique.

L’alliance thérapeutique est le terme utilisé la première fois par Sigmund Freud pour nommer la relation particulière qui se tisse entre le thérapeute et son patient. Cette alliance forte est indispensable dans la cadre d’une psychothérapie et le psychothérapeute se doit de développer les qualités nécessaires suivantes :

  • L’empathie : aptitude pour percevoir la réalité que vit une autre personne et de quelle manière il peut restituer à autrui ce qu’il en a compris.
  • L’authenticité : aptitude du thérapeute à se sentir à l’aise dans la situation thérapeutique, avec ses propres émotions, ses propres sentiments, ses pensées et réflexions et aussi avec son inconfort personnel.